Rocca di Papa, le 9 juillet 1974

Dans cette conversation avec les Gen — les jeunes du mouvement des Focolari -, Chiara Lubich transmet et leur livre la découverte qui, trente ans auparavant, avait révolutionné sa vie et celle des personnes proches d’elle : Dieu-Amour.

Ces dernières années, nous avons parlé de la charité, de Jésus abandonné, de Marie et nous les avons découverts comme des points fondamentaux de notre vie.
Cette année, il me semble que Jésus veut que je vous répète une "parole" qui a résonné comme un appel, il y a trente ans, lorsque les Gen de l’époque commençaient cette révolution.
C’est une parole plus vaste que la mer, qui doit s’étendre à l’infini comme lorsqu’on jette une pierre dans l’eau et que se dessinent des cercles de plus en plus grands.
C’est la parole que Jésus veut dire aujourd’hui, en notre siècle, à tous les hommes. Et il désire que chacun, du premier au dernier, nous en soyons le canal et l’écho.

Cette parole, c’est lui-même : Dieu.
Ce matin, j’ai prié l’Esprit Saint afin qu’il nous aide car le sujet qu’il s’agit d’expliquer concerne Celui dont il est vraiment impossible de parler.
En effet, s’il existe quelqu’un d’inexprimable, d’ineffable, d’infini et d’éternel, c’est bien lui.
Souvent, nous entendons parler de ce profond mystère. Nous en avons parlé nous aussi, cependant nous voudrions le comprendre plus profondément. En effet, si l’on nous demandait : "Quel est votre idéal ?", nous devrions répondre : Dieu.
Car notre révolution consiste en ceci : porter la présence de Dieu dans les maisons, dans les écoles, dans les bureaux, dans les cafés, dans le sport, dans le jeu, dans les parlements, dans tous aspects de la vie de chacun d’entre nous.
Je voudrais donc vous révéler qui est Dieu, tel qu’il s’est manifesté à nous ; qui est Dieu pour les quatre générations de cette Œuvre extraordinaire.

Dieu est Amour. C’est la grande, l’immense découverte que la première génération a faite. Cette bombe spirituelle fut si puissante qu’elle nous fit littéralement oublier celles qui tombaient autour de nous pendant la guerre.
Comprendre qui est Dieu fut pour nous une absolue nouveauté, une révélation si profonde que nous nous sommes convertis. En effet, nous avions bien essayé auparavant d’être de bons chrétiens, de vivre en état de grâce, mais nous nous sommes aperçus que nous n’avions vécu jusque-là que comme des personnes qui ne regardent et ne voient que cette terre ; comme des orphelins qui ont un père et une mère, oui, mais uniquement sur la terre. Dès que nous avons compris que Dieu est Amour, nous nous sommes sentis aussitôt enfants d’un autre Père qui est aux Cieux et un contact immédiat s’est établi avec lui. Et commença à s’instaurer avec Dieu-Amour un accord qui ne s’est plus jamais interrompu.
Une relation humaine et divine à la fois, un amour qui, comme un grand ciel, se déploie au-dessus de nous, un dialogue ininterrompu entre des enfants et leur Père : voilà ce que je voudrais vous transmettre aujourd’hui, Gen.
Cette attitude neuve envers Dieu, cette foi dans son amour qui se traduit en vie doit tellement vous marquer et constituer la raison d’être de votre vie que cela devienne votre signe distinctif, votre caractéristique, votre personnalité. Croire à l’Amour doit devenir vous-mêmes.

Les Gen doivent répéter, avec tout l’élan surnaturel qui leur est propre, ce que disait alors la première génération — ce qui prouve bien l’importance de la découverte ‑ : "Si nous devions mourir, nous ne voudrions pas que nos noms soient inscrits sur notre tombe, mais uniquement cette phrase : 'Nous avons cru à l’Amour'".
Alors que dans le monde les hommes ne voient qu’une succession d’événements ennuyeux ou inquiétants, la menace de toute sorte de malheurs, le Gen sait qu’au-delà de tout et de tous, Dieu est là qui est Amour avec sa Providence qui fait tout concourir au bien pour ceux qui l’aiment.
Les Gen doivent se tourner vers Dieu comme vers celui qui a su si bien les toucher par son amour, pour qu’il vienne, de façon décisive, s’installer dans leur vie.
Et tout ce qu’ils possèdent, parents, amis, biens, études, doit passer en second par rapport à Dieu qui est au sommet de notre échelle de valeurs.
Si les Gen agissent ainsi, le désir qui remplira leur cœur, l’aspiration qui naîtra en eux sera celle de découvrir l’empreinte de son amour dans toutes les circonstances de la vie, joyeuses et tristes.
En effet, croire à son amour cela ne signifie pas croire qu’il est Amour seulement lorsque tout va bien, mais aussi lorsque nous devons endurer des souffrances et des purifications.
Un Gen répète avec Catherine de Sienne, une Gen avant la lettre : « Tout ce que Dieu veut ou permet est pour notre bien ».
Naturellement, (…) le Gen comprend que si Dieu est son Père, il doit l’aimer comme tel, il doit répondre à son amour par son amour et il s’efforcera de le faire à chaque instant de sa vie.
Et plus le Gen sera en contact avec Dieu, plus il lui ressemblera, plus il s’enrichira de lui jusqu’à devenir un vase plein de Dieu. Oui, car lorsque quelqu’un aime l’art, il s’y consacre et il devient un artiste. Si quelqu’un aime la science, il devient un scientifique. Si nous aimons Dieu et vivons pour lui, nous deviendrons des êtres divins.

Dieu-Amour, quelle richesse infinie est contenue dans ces mots ! Dieu-Amour ! Non un Dieu lointain, immobile et inaccessible aux hommes. Dieu-Amour qui vient de mille façons à la rencontre de chaque homme, pourvu qu’il le veuille.
Regardons autour de nous, Gen, et voyons quelles folies d’amour Dieu, notre Dieu, le seul Dieu, a faites pour nous.
Voyons si, dans le monde, se trouvent des traces de cet Amour, s’il existe des signes de sa présence. Cherchons-le, mais pas seulement pour constater une vérité ou pour satisfaire une curiosité, fut-elle saine, mais pour nous rapprocher de lui, nous exposer à son soleil, nous laisser éclairer par sa sagesse et enflammer par son Esprit.
Si nous le faisons, nous le posséderons toujours davantage et il imprégnera notre vie et débordera sur les autres.

pdf texte (82 KB)

boîte aux lettres

Contact Icon

Nous vous serions très reconnaissants de nous faire parvenir souvenirs, documents inédits, photos... pour enrichir les archives de Chiara Lubich.
pour envoyer maintenant

qui est en ligne

Nous avons 237 invités et aucun membre en ligne

login staff

Ce site utilise des cookies techniques, y compris ceux de parties tierces, pour permettre une exploration sûre et efficace du site. En fermant ce bandeau, ou en continuant la navigation, vous acceptez nos modalités d’utilisation des cookies. La page d’informations complètes indique les modalités permettant de refuser l’installation d’un cookie.