Noël  99

Ces lignes manuscrites de Chiara Lubich pour le Noël 99, à la veille du nouveau Millénaire et de ses attentes, nous invitent à la redécouverte de sa signification la plus profonde : celle, comme tous les Noëls, du « témoignage le plus fort et le plus évident que Quelqu’un nous aime, car ce ne peut être que l’amour qui l’a ‘contraint’ à venir habiter parmi nous ». Joyeux Noël 2018, don de Dieu éternellement renouvelé à la Terre, don de son Esprit qui est Amour.

Tous les Noëls de notre vie étaient spéciaux, parce que Noël est spécial.
Il n'est pas rare qu'une flamme s'allume dans le cœur des hommes ce jour-là, flamme qui ne peut être analysée, mais qui est liée à ce jour-là, à Noël.
C'est l'effet d'une sécurité inattendue et imprévue : la certitude d'être aimé.
Oui, parce que Noël est le témoignage le plus fort et le plus évident que Quelqu'un nous aime, parce que ce ne peut être que l'amour de là-haut, du Ciel, qui l'a "forcé" à venir vivre parmi nous

.Mais cette année, Noël est différent parce que la veille de Noël, cette flamme ne s'éteint pas. Elle se poursuit pendant toute une année, une année destinée à nous rappeler cette naissance divine tout au long de son parcours.
Elle nous fait nous demander : comment vivre ce temps de grâce, d'amour, de lumière ?
Comment s'y préparer ?
Devant la Porte Sainte, quelques jours avant le début du Grand Jubilé, les paroles de Jean-Paul II résonnent dans nos cœurs : "L'Église ne peut se préparer à l'échéance de la fin du deuxième millénaire autrement que par l'Esprit Saint. Ce qui, dans la "plénitude des temps", a été accompli par l'œuvre de l'Esprit Saint, c'est-à-dire la naissance de Jésus, ne peut maintenant émerger que par son œuvre de la mémoire de l'Église". 1

Il sera donc important pour nous, ces jours-ci, de redécouvrir l'Esprit Saint.
C'est la Personne divine qui dit amour, qui promet unité, qui assure la nouveauté.
Tout cela, nous voudrions le demander et l'obtenir de l'Esprit Saint devant la Porte Sainte qui s'ouvre : amour et nouveauté ; nouveauté avant tout.
L'homme, tout homme, a besoin de la nouveauté de l'Esprit Saint. Il en a besoin pour découvrir Dieu à l'action dans le monde : Dieu qui conduit sa vie personnelle, la vie de la communauté autour de lui, du peuple auquel il appartient, de l'histoire dont il fait partie. Tout homme a besoin de quelque chose de nouveau, de nouveauté, pour à nouveau, tomber amoureux de Dieu ; et de cet amour nouveau, pour puiser la force de construire avec lui un monde nouveau, celui dont l'Enfant Jésus rêve.

L'Esprit Saint peut le faire, mettant d'abord de l'ordre dans le cœur des hommes par cet amour qui les élèvera jusqu’aux hauteurs auxquelles ils sont destinés comme enfants de Dieu.
Mais il mettra aussi de l'ordre dans tout ce qui les concerne, dans les nombreux domaines dans lesquels il les voit présents et à l'action : dans leurs familles, dans leur travail, dans les domaines les plus variés de la société.
Parce que nous devons nous souvenir qu’à Noël, nous ne sommes pas seulement témoins d'une manifestation céleste et divine, mais de la naissance d'un Homme, même si cette naissance est spéciale, même sublime, même si elle est éternelle. Mais il est toujours l'Homme désireux de donner à l'humanité une forme nouvelle, désireux de construire la cité terrestre à l'image de la cité céleste dont elle est issue.
C'est ce que nous attendons de Noël, du prochain Noël 99, du Noël continu de l'an 2000 : un grand don de Dieu à la Terre, de l'Esprit Saint à nos cœurs, pour que l'incarnation du Fils de Dieu continue en nous et que le monde soit baigné, inondé de divin, imprégné par l'Esprit Saint de la loi nouvelle : celle du ciel.

1Cf. Lettre encyclique Dominum et vivificantem citée dans le Troisièmeo Millennaire qui commence n. 44

NOTE : publié par Città Nuova n. 23 de 1999, à l'approche du Grand Jubilé de l'an 2000 avec l'ouverture de la Porte Sainte. Un jubilé qui a été préparé au cours des trois années précédentes par l'approfondissement de la réalité du Père, du Fils et enfin de l'Esprit Saint.

                                                                                          Cité du Vatican, 1° décembre 1999.

pdf texte (93 KB)

boîte aux lettres

Contact Icon

Nous vous serions très reconnaissants de nous faire parvenir souvenirs, documents inédits, photos... pour enrichir les archives de Chiara Lubich.
pour envoyer maintenant

qui est en ligne

Nous avons 183 invités et aucun membre en ligne

login staff

Ce site utilise des cookies techniques, y compris ceux de parties tierces, pour permettre une exploration sûre et efficace du site. En fermant ce bandeau, ou en continuant la navigation, vous acceptez nos modalités d’utilisation des cookies. La page d’informations complètes indique les modalités permettant de refuser l’installation d’un cookie.